Vous êtes ici : Accueil > 25 janvier: ATELIERS PARTICIPATIFS

Formulaire de recherche

Services municipaux

Vivre dans la commune

Marchés publics

25 janvier: ATELIERS PARTICIPATIFS

Le Grand Bergeracois construit avec vous l’avenir alimentaire du territoire
 
La Communauté d’agglomération Bergeracoise s’est engagée en 2016 dans une démarche « manger local » via le lancement d’un Projet alimentaire territorial (PAT).
Ce projet, porté à l’échelle de l’ancien Pays du Grand Bergeracois et qui a déjà fait l’objet de plusieurs initiatives locales publiques et privées, vise à rapprocher les producteurs des consommateurs, développer la souveraineté alimentaire du territoire et rendre les produits locaux de qualité accessibles à tous.

Les collectivités publiques s’impliquent concrètement depuis plusieurs années à investir et à mettre à disposition du foncier à de jeunes agriculteurs, à assurer des débouchés aux produits locaux et bio via les écoles et les résidences pour personnes âgées ainsi qu’à sensibiliser les habitants à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Depuis septembre 2018, le pilotage de ce projet est assuré par la Délégation générale du Grand Bergeracois, service mutualisé entre les quatre intercommunalités de l’ancien Pays, en charge également du tourisme, des fonds européens et de la politique contractuelle.

Cette démarche collective se traduit par le souhait de réaliser à partir d’un état des lieux, un plan d’actions porté par et pour l’ensemble des acteurs du système alimentaire bergeracois :
les exploitants agricoles, les intermédiaires (transformateurs, transporteurs, grossistes, commerçants, restaurateurs), les consommateurs et les organismes facilitateurs notamment le tissu associatif qui est déjà mobilisé dans les circuits courts et de proximité.

Avec 105 000 habitants, le territoire du Grand Bergeracois représente un bassin de consommation important au sein d’un paysage rural qui se caractérise par sa diversité :
viticulture, céréales, élevages bovin et ovin, volaille, fruits, légumes... Pour autant, cette richesse n’est pas acquise et le secteur agricole est fragilisé. Suivant l’évolution nationale, le nombre d’exploitations du territoire a été presque divisé par deux entre 1998 et 2010.

Conscients qu’il existe des attentes de la population en termes d’accès aux produits locaux qui sont autant de débouchés pour les exploitants du Grand Bergeracois, les élus du territoire entendent par le projet alimentaire territorial faciliter la mise en oeuvre de projets concrets.

Habitants du territoire, votre regard est indispensable à la bonne réalisation de ce projet !

Début 2019, nous allons vous consulter afin de connaître vos habitudes de consommation et vos attentes en matière alimentaire. Vous serez tous conviés à participer à deux actions :
- des ateliers participatifs le 25 janvier prochain,
- un questionnaire qui donnera lieu à un tirage au sort avec remise de lots à la clé !

 
 

Publié le Vendredi 21 Décembre 2018 à 15:03:12

Retour à la liste