Vous êtes ici : Accueil > Relèvement du niveau de risque influenza aviaire hautement pathogène

Formulaire de recherche

Services municipaux

Vivre dans la commune

Marchés publics

Relèvement du niveau de risque influenza aviaire hautement pathogène

Les autorités sanitaires et vétérinaires françaises sont depuis plusieurs semaines très attentives à l'évolution de la situation sanitaire internationale et maintenant européenne en matière d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP). Cette situation ne cesse de se dégrader :  de multiples foyers ont été déclarés tout d’abord en Russie et au Kazakhstan, puis la semaine dernière en Israël, les autorités sanitaires néerlandaises ont notifié le 21 octobre un cas dans l'avifaune sauvage dans la région d'Utrecht concernant des cygnes tuberculés. Depuis ce foyer, on comptabilise 13 cas aux Pays-Bas, 13 en Allemagne et 2 en Angleterre dont plusieurs en élevage de rente.
Les cas détectés les plus proches se situent à environ 200 km de la frontière française et dans des zones connues comme couloirs de migration alors que la migration nord-sud est intense.

Compte tenu du risque d'introduction du virus de l'IAHP via l'avifaune sauvage sur le territoire national, le Ministre de l'Agriculture a décidé, après concertation avec l'ensemble des opérateurs des filières concernées et de la Fédération nationale des chasseurs, par arrêté du 23 octobre, de relever le niveau de risque de "négligeable" à "modéré" sur l'ensemble du territoire nationale puis , par arrêté du 4 novembre, de relever le niveau de risque de "modéré" à niveau "Elevé" dans 46 départements. La Dordogne reste pour sa part aujourd'hui encore au niveau "Modéré" sauf sur les 37 commune listées et représentées en PJ.

L’élévation du niveau de risque induit l’application de mesures de prévention règlementées. La DDCSPP a informé les éleveurs professionnels de l'obligation de mettre en place ces mesures.
Il est demandé aux maires de l'ensemble des communes du département :
- de signaler à nos services les éventuelles mortalités récurrentes en faune sauvage
- de préparer le recensement des détenteurs de volailles hors professionnel en cas de crise "Influenza aviaire" en remettant à jour les listes établies fin 2015.
Uniquement pour les maires des communes situées en Zones à Risques Particuliers (Voir liste des communes en PJ) il est demandé de bien vouloir informer tous les détenteurs de volailles non professionnels (basses-cours) d’assurer soit la claustration des animaux soit la mise sous filets.
L'objectif est d'empêcher les contacts entre les oiseaux domestiques et ceux de la faune sauvage.
 
 

Publié le Lundi 02 Novembre 2020 à 17:37:21

Retour à la liste